fbpx
La 3D avec les pieds, bienvenue sur DAZ 3D!

La 3D avec les pieds, bienvenue sur DAZ 3D!

La 3D avec les pieds, bienvenue sur DAZ3D

Pour illustrer un projet, pour prévisualiser une scène ou tout simplement pour le fun, Daz3D met à disposition une interface simple et intuitive pour créer des images de synthèse au réalisme bluffant.

Un program Freemium aux capacités pas si limitées

Si vous avez toujours voulu faire un peu de 3D mais que vous êtes intimidés par les ténors du genre que sont Cinema 4D, 3D Studio ou encore Blender, DAZ Studio pourrait bien vous séduire. Très pratique pour faire un peu de prévisualisation avant tournage ou pour illustrer un mood board, il est tout à fait possible d’y concevoir des petits courts-métrages d’animation. Son moteur de rendu intitulé IRay offre des performances impressionnantes, optimisé pour les cartes graphiques NVidia, il est aussi possible d’effectuer des rendus à la volée en OpenGL pour une plus grande rapidité. Le programme est disponible sur Mac et PC et il est entièrement gratuit: ce sont ses options qui sont payantes et notamment le téléchargement de modèles 3D. 

Un Marketplace étendu

Daz Studio est livré avec une boutique en ligne dont le contenu s’enrichit jour après jour. Il est possible d’y acheter des modèles mais aussi des textures, voire des séquences d’animation ou des poses bien spécifiques. On ne va pas se mentir: les modèles humains sont magnifiques, de mêmes que la plupart des environnements proposés. Techniquement, le risque d’erreur est faible, vu que le contenu est vérifié par l’éditeur et les modèles sont livrés entièrement riggés: Il est assez simple de modifier leur pose ou expression. 

Une interface simple à prendre en main

Daz Studio présente 4 panneaux pour travailler avec ses modèles: Actors, Wardrobe & Props dans lequel on va choisir ses acteurs et mettre en place le décor. Pose & Animate qui va nous permettre d’animer les modèles et de choisir les expressions de visage par exemple. Lights & Cameras permet, oh surprise, de régler son éclairage et d’animer ses caméras tandis que l’onglet Render va permettre de paramétrer le rendu. Cette séparation offre l’énorme avantage de pouvoir structurer le travail et d’avoir un viewport adapté à chaque étape. Pour l’animation par exemple, on pourra choisir un affichage en fil de fer afin d’accélérer le travail tandis qu’on optera pour un rendu en haute qualité lors du réglage de l’éclairage et de la caméra.

Un grand choix de pré-réglages

 

Vous voulez que votre héroïne serre les dents pendant qu’elle conduit à 300Km/H sur l’autoroute? Il y a un réglage pour cela. Grosso modo, le logiciel vous laisse le choix. Vous pouvez bien sûr tout paramétrer mais il sera souvent plus efficace et plus rapide d’appliquer un preset, quitte à le modifier afin d’obtenir la pose parfaite. Pour ceux qui le souhaitent, il est bien sûr possible d’animer depuis une pose neutre mais le programme ne saurait rivaiser avec les ténors du genre. C’est pourquoi la pluspart des utilisateurs avancés vont préférer exporter leur scène depuis DAZ3D et puis retravailler l’animation dans un autre soft, Iclone faisant figure de référence dans ce domain. 

 

De nombreuses possibilités de rendus

 

Daz Studio offre le rendu en Open GL qui permet de faire les calculs d’images en quasi temps réel, en utilisant les optimisations propres au moteurs 3D des jeux vidéos. Mais si vous voulez allez plus loin et obtenir un rendu photo-réaliste, vous devrez opter pour le moteur iRay, développé par NVidia et supporté uniquement par les cartes équipées en processeurs CUDA. Pour les autres, il leur restera la possibilité d’utiliser un troisième moteur de rendu, plus lent mais tout aussi performant: le 3D Light.

 

Grosse config’ et risque de brûlage de cartes de crédit

Avec l’usage, DAZ Studio se révèle de plus en plus intuitif et agréable à utiliser. Il n’y a vraiment pas grand chose à connaître en 3D et c’est par exemple très pratique pour faire des essais d’éclairage avant un shooting. Une grosse configuration est recommandée ainsi qu’une carte NVidia avec au moins 4Go de RAM pour éviter de lourds ralentissements dans l’interface. Le Marketplace est bien fourni mais il faut faire attention car on a vite tendance à faire chauffer son compte paypal.

Daz 3D est une véritable trouvaille qui peut vous faire gagner du temps avec une interface simple d’utilisation. Non seulement c’est amusant mais en plus cela permet de créer très rapidement de chouettes images. À tester absolument.

Comment réussir votre pub: Étude de cas

Comment réussir votre pub: Étude de cas

Comment réussir votre pub - Étude de cas: Les Habitats Groupés

Déjà très active en Wallonie, l’ASBL Habitat et Participation a décidé de promouvoir son pôle bruxellois afin de dynamiser les habitats groupés et solidaires. Ils nous ont concacté afin de leur créer une campagne de communication.

Un concept vidéo orienté réseaux sociaux

Pour la promotion de leur salon de l’habitat, nous avons proposé un concept simple et orienté réseaux sociaux: montrer les habitants dans leur environnement en leur faisant tenir une pancarte en bois. Partant du constat que les réseaux sociaux coupent le son lors de la diffusion des vidéos, il fallait un support graphique et textuel pour diffuser efficacement le message de l’A.S.B.L.

Travailler avec de ‘vraies’ personnes

Une tendance lourde dans l’approche publicitaire consiste à travailler avec des ‘vraies personnes’. Sous-entendu: tout sauf des comédiens professionnels. Si cette approche est séduisante dans sa promesse d’authenticité, elle reste néanmoins délicate à mettre en oeuvre. 

Dans notre cas, le casting s’est déroulé en deux étapes. D’abord via un repérage sur place. Ensuite, le jour du tournage, nous avons fait appel à toutes les personnes disponibles et qui souhaitaient s’impliquer. Ceci n’a été rendu possible que parce que le sujet engage réellement les participants et aussi par le fait que nous étions en équipe très légère, moins intimidante qu’une ‘vraie’ équipe de tournage avec une lourde infrastructure. Une dernière difficulté survient évidemment dès lors qu’il s’agit de ‘jouer’, même de façon minime. Dans notre cas, l’usage des pancartes a permis de s’affranchir de cette contrainte et notre job a surtout consisté à mettre nos acteurs en confiance et de bonne humeur. 

21.000 vues sur les réseaux sociaux

Grâce à une activation Web opérée par l’A.S.B.L., notre campagne a dépassé les 21.000 personnes en visions cumulées sur Facebook. À cela s’ajoute une diffusion sur BX1. Le salon des habitats groupés a été un franc succès avec une excellente couverture media, un public soutenu et la mise en gestation de nombreux projets d’habitats groupés. Et le tout avec les félicitations du jury, comme l’explique Joannie Thys: « En 30 secondes, vous avez réussi, à travers cette vidéo, à synthétiser de façon dynamique et attractive tous les aspects de l’habitat groupé. Cette qualité a elle aussi été remarquée par madame la Ministre du Logement de la Région de Bruxelles Capitale Céline Frémault qui a félicité, lors de son discours d’ouverture du salon, notre travail de communication et plus précisément la réalisation de notre capsule de promotion.J’espère que nous aurons rapidement l’occasion de revivre cette belle complémentarité professionnelle. D’ici là, je vous souhaite de vivre plein de beaux projets audio-visuels. « 

« Nous avons tourné cette capsule avec une dizaine d’habitants de logements groupés dont des personnes âgées qui étaient un peu stressées par leur rapport à l’image. Avec douceur et fermeté et la collaboration active de Laetitia votre maquilleuse (qui réussit le tour de force de maquiller tout en écoutant et rassurant), vous avez mis les participants en confiance et de la sorte, ils étaient détendus et heureux de participer au projet. »

Joannie Thys

Chargée de communication, Habitat et Participation A.S.B.L.

Panasonic dévoile son nouveau bébé: La caméra EVA1

Panasonic dévoile son nouveau bébé: La caméra EVA1

Panasonic dévoile l'AU-EVA1

2017 est une grande année pour Panasonic. Quelques mois après avoir sorti l’appareil photo Lumix GH5, la firme japonaise dévoile une nouvelle caméra pro-summer faite pour en découdre avec le leader du marché: la Sony FS7.

Un capteur CMOS Super 35


Délaissant cette fois-ci le format micro 4/3, Panasonic propose un capteur super 35 hérité de ses modèles haut de gamme, les Varicam et Varicam LT. Une bonne nouvelle pour tous ceux qui réclamaient plus de performances en basse lumière, d’autant que la EVA1 bénéficie également du système DUAL ISO 800/2500 qui a fait le succès de ses ainées. En clair, cela signifie que l’on pourra positionner la caméra sur 2500 ISO en natif et pousser plus haut sans craindre l’apparition de bruit vidéo disgracieux. Une aubaine pour tous ceux qui aiment filmer dans le noir!

14 Stops de lattitude

C’est le genre d’information qu’il faut prendre avec des pincettes, tant le service marketing des constructeurs a tendance à embellir la situation. Mais dans le cas où la mesure serait exacte, la EVA1 pourrait sans rougir affronter la concurrence puisque la FS7 ne fait pas mieux et qu’il faut lorgner vers les caméras très haut de gamme (entendez: à plus de 20.000 euros) pour dépasser ce chiffre. Même si on est loin des 21 stops revendiqués par la RED Weapon, il faut avouer que 14 stops c’est hyper confortable et cela devrait permettre d’affronter n’importe quelle situation lumineuse sans être obligé de surexposer ou de sous-exposer une partie de l’image. 

Enregistrement 4K sur cartes SD


En voilà une bonne nouvelle! Plus besoin d’acheter des médias hors de prix pour enregistrer avec la EVA1. Elle utilise un capteur 5.7K pour restituer des vidéos en 4K. L’avantage? Avec le downsampling, on atténue les effets de moiré et on obtient une image au rendu globalement plus piqué. À noter la présence de deux slots SD, permettant un backup des données à la volée ou de tourner deux cartes à la suite pour une plus longue durée de captation. Des possibilités d’enregistrement sur disque dur externe sont prévues via des connectiques SDI et Panasonic a déjà annoncé que le Raw était au programme. 

Une monture EF


En affichant sa caméra avec l’objectif star des petits budgets, j’ai nommé le sigma 18-35mm, Panasonic donne le ton. Fini le micro 4/3 et bienvenue à la monture EF de chez Canon. En revanche, pas de monture PL annoncée, ce qui bloque la possibilité de monter des optiques ciné classiques et prouve que le public cible est bien celui des cameraman freelance tous terrains. Pas de panique toutefois, la monture EF devenant un  standard bien établi même sur les caméras haut de gamme, le choix en terme d’optique est très loin d’être limité. 

Stabilisateur d’image et filtres ND


Panasonic annonce un stabilisateur de type E.I.S. sans donner plus de précision. Uniquement électronique, il ne devrait pas y avoir de stabilisation de capteur comme sur le GH5.  Mais on suppose qu’avec l’expérience acquise, la stabilisation ne devrait poser aucun problème. Quant aux filtres ND intégrés, c’est une bonne nouvelle et ça devrait d’ailleurs être un standard sur toutes les caméras. 

4K 60P et 240FPS en 2K


En s’attaquant à la FS7, Panasonic se devait de proposer des fonctions de ralenti conséquentes. Le contrat est rempli sur papier et même si les spécifications n’ont rien de révolutionnaires par les temps qui courent, elles suffiront amplement pour la pluspart des utilisateurs et offriront de belles possibilités en terme de créativité. 

Prix annoncé: 7,495$


On se situe donc bien dans la gamme de prix intermédiaire pour tous ceux qui souhaitent s’équiper avec une caméra polyvalente qui offre un bon confort d’utilisation. Il faudra bien sûr passer la bête au banc d’essai mais Panasonic a la bonne habitude de proposer du matériel abouti et bien conçu dès la sortie, sans oublier des mise à jour fréquentes de firmwares qui offriront de nouvelles fonctionnalités avec le temps.

Si certains détails restent à éclaircir, comme le rolling shutter, la lattitude réelle et l’efficacité du stabilisateur, il faut bien avouer que sur papier, cette AU-EVA1 a tout d’une FS7-Killer. On retiendra particulièrement ses capacités en terme de Dual ISO et son capteur qui devrait la mettre sur un pied d’égalité avec la Varicam LT, rien que cela! Date de sortie prévue: Automne 2017. Une affaire définitivement à suivre.