5 manière sûres pour rater votre vidéo d’entreprise

5 manière sûres pour rater votre vidéo d’entreprise

5 manières sûres pour rater votre vidéo d'entreprise

Pourquoi réussir quand on peut simplement échouer? Nous avons compilé pour vous les meilleures façons de provoquer l'indifférence totale avec votre vidéo corporate. On dit merci qui? 

1. Vanter sans réserve les mérites de votre entreprise

 

Vous êtes génial et vous le répétez à tout le monde. Donald Trump est votre mentor. Vous avez inventé la téléportation et plus personne ne pourra désormais s'en passer. Mais bon, à force de nous le dire, on va finir par douter. Si vous êtes si génial, pourquoi avez-vous besoin de le dire? C'est de loin la première manière de rater votre communication.

Que faire si vous voulez quand même réussir? Analysez votre public cible, dressez un portrait type. Et tentez de découvrir quels sont leurs besoins et en quoi vous pouvez les aider. Si vous me dites que vous êtes génial, je ne suis pas obligé de le croire. En revanche, si vos services aident à résoudre mes problèmes, je pourrais me dire: 'Waw, ces gens sont géniaux'!

 

2. Insistez pour être interviewé pendant au moins trois heures

 

Vous avez énormément de choses à dire sur votre société. Et tout doit se retrouver dans la vidéo. Les raccourcis? Très peu pour vous. Et puis tant pis si vous êtes un peu mal à l'aise devant la caméra.

 

Et pour ceux qui voudraient quand même captiver le public, que faire? Tout d'abord, il faut bien se dire qu'une interview, ça peut être incroyablement rasant. Pour la rendre intéressante, il faut appliquer la recette décrite au point 1: parler de ses clients et ne jamais parler de soi. Raconter une belle histoire avec de l'émotion, des rebondissements et des développements palpitants. Si vous n'êtes pas à l'aise devant la caméra, si parler en public vous tétanise, il y a des solutions à mettre en oeuvre qui passent par le développement personnel. Mais entre-temps, préférez l'usage d'un comédien ou d'une voix off, ils ont l'habitude et ils feront le job en un clin d'oeil.

 

3. Utilisez une musique de stock pourrie

Haaa les musiques de stock, quelle belle invention... Un bref passage sur
premium-beat ou stock-music et le tour est joué! Un p'tit synthé, une basse répétitive à souhait, comment peut-on se planter? En réalité, il y a 1.000 manières de se planter et le choix de la musique est capitale pour réussir n'importe quelle vidéo.

 

Qu'on se le dise, musique de stock ne veut pas forcément dire catalogue de bas étage. En cherchant méticuleusement, on peut y trouver des merveilles mais il faut accepter d'y passer du temps. Une autre solution passe par des sites présentant un répertoire de meilleure qualité comme musicbed.com ou bien entendu en engageant un compositeur qui fera une soundtrack sur mesure et unique pour votre création vidéo.

 

4. Utiliser des transitions so seventies

 

Rien de tel qu'une transition pour dynamiser votre vidéo. Pourquoi ne pas utiliser un volet circulaire, comme dans Star Wars? Ou un cube 3D, ça doit forcément en jeter. Oh, on peut même faire un kaléidoscope! C'est cool, non?

Et bien non. Pas du tout. Il est vrai qu'avec leur apparition dans les années 70-80, les effets de transition vidéo ont eu un grand succès. Mais le résultat, c'est qu'en abusant de ces figures de style, on finit vite par devenir veillot voire complètement agaçant. En général, les fondus et les glissements suffisent amplement mais cela dépend bien entendu du style que vous comptez mettre en place. En tous les cas, n'oubliez jamais la règle de base: less is more.   

 

5. Uploader votre vidéo corporate sur votre site Web et attendre

 

Avec la magie du Web, vous allez forcément recevoir des milliards de notifications, à vous la gloire et la beauté! Pourtant au fil des jours, ce fichu compteur de vues restent désespérement statique. Oh rage, oh désespoir!

En définitive, tout dépend de l'objectif que vous vous êtes fixé. Peut-être que votre vidéo ne sert qu'à accueillir les visiteurs, au quel cas, peut importe son nombre de vues tant que la vidéo est facilement accessible. Mais si vous recherchez un impact potentiel sur un public cible, il faut mettre en place des stratégies. Il y a des manières payantes: Youtube par exemple vous permet de financer une campagne de diffusion. Et il y a des manières gratuites, en postant la vidéo sur un maximum de supports avec des titrages accrocheurs. 

 

Vous disposez désormais de toutes les clés pour échouer comme bon vous semble. Si nous avons oublié l'une ou l'autre technique, n'hésitez pas à les poster dans les commentaires!